Scènes d' inondations dans Cayenne ce lundi 18 mai au moment où l’onde tropicale touche le littoral Guyanais

Cité Jadfard à Cayenne
© Lindy Nedan | Cité Jadfard à Cayenne

Juste quelques minutes auront suffi pour que certaines rues de Cayenne se retrouvent sous les eaux ce lundi 18 mai 
Commerçants et riverains se sont battus avec les moyens du bord pour évacuer l’eau et essayer de limiter les dégâts.

Lindy Nedan/Sébastien Laporte/ Frantz Montoban/JH Publié le , mis à jour le

Retour sur ce lundi 18 mai encore ponctué en Guyane par des inondations.
C' est Cayenne qui subit cette fois les plus fortes précipitations et inondations sur le territoire. Un phénoméne soudain.

Quartier de la Rénovation urbaine à Cayenne
© Sébastien Laporte | Quartier de la Rénovation urbaine à Cayenne

La circulation des rues Becker, Docteur Barrat ou Rouget de l’Isle a dû être interrompue en raison de ces fortes précipitations.
Une situation de plus en plus compliquée à gérer pour les riverains qui s’avouent excédés par la répétition des inondations

Ce n’est pas de notre faute. C’est la faute des évacuations qu’il faut faire 

un autre voisin témoigne 

 On envoie des fusées et on ne peut pas trouver une solution avec ça ?

 
Et les riverains poursuivent leurs commentaires 

En Europe, on construit des ponts sur des bras de mer et ici, un peu de pluie et tout le monde est inondé !

Cayenne et les inondations
© Lindy Nedan | Cayenne et les inondations

Eric Théolade directeur général des services techniques de Cayenne rappelle les travaux prévus par la ville en 2020

Les problèmes sont différents selon les rues et les quartiers. Parfois, dans une rue, vous avez plusieurs partenaires : la CTG, la CACL et la mairie.


A la Rénovation urbaine, c’est un peu plus compliqué parce que c’est une problématique lié au canal Leblond et non pas au canal Laussat.
 

rond point Mirza à Cayenne lundi 18 mai
© Lindy Nedan | rond point Mirza à Cayenne lundi 18 mai



Pour l’instant, l’eau de mer remonte très loin et il y a une conjonction avec le poste de refoulement de la CACL. C’’est à l’étude et la CACL va proposer une solution.
Ailleurs, nous traitons en même temps la problématique des trottoirs. Nous avons une programmation sur 3 ans.


C’est les pieds dans l’eau que Patricia Théolade Doutone s’est trouvée dans l’obligation de fermer son cabinet ce lundi après-midi. De fortes précipitations ont inondé son lieu de travail à la rue Becker à Cayenne. 

Un phénomène récurrent  pour cette audioprothésiste. Aujourd’hui à bout de nerfs, elle a le sentiment de ne pas être entendue par la mairie de Cayenne

on ne peut pas laisser un professionnel de santé dans cette situation.
 récurrente. J'ai déjà été inondé en mars, en avril. Ce n'est pas normal !
 

Cayenne et les inondations
© Sébastien Laporte | Cayenne et les inondations


Il faut q'un cerveau comprenne que l'eau qui descend du boulevard Jubelin, elle s'engouffre ici. Une cuvette, ça se vide ! C'est récurent , j'en ai marrre!
 

D'autres commerçants et riverains ont connu ce lundi le même phénomène d'inondations soudaines dans Cayenne.