Nouvel épisode de pollution aux poussières du Sahara en Guyane

Véronique Bedz Publié le

La Préfecture relaie l’alerte de l’observatoire de l’air : nous restons au dessus du seuil d’alerte et cela fait 5 jours que cela dure.
Selon l’ORA, la situation ne devrait pas s’arranger avant vendredi. Il recommande aux personnes sensibles (personnes âgées, nourrissons, femmes enceintes et celles qui présentent des problèmes respiratoires) d'éviter les activités physiques intenses, les déplacements le long des axes routiers aux heures de pointe.
En cas de gêne, il ne faut pas hésiter à consulter un pharmacien ou un médecin.