Non ! Guyane la 1ère n’est pas partenaire d’une conférence évangélique

Infox
© Infographie Guyane La 1ère

A la lecture du quotidien FA-Guyane ce lundi 29 avril, les dirigeants de Guyane la 1ère ont eu la désagréable surprise de découvrir qu’une manifestation religieuse associait la chaine publique en affichant son logo sur un bandeau de promotion.

KS Publié le , mis à jour le

Emoi et colère au boulevard Edmard Lama en ce début de semaine. Au grand étonnement de Guyane la 1ère, une manifestation organisée par «Assemblées du ministère de l’évangile » avec pour thème « Conférence évangélique des nations – Rien n’est impossible à Dieu » se targue de bénéficier d’un partenariat de Guyane la 1ère. Il n’en est absolument rien. Et ce, malgré les nombreux partages sur les réseaux sociaux qui véhiculent une information contraire.
La direction de notre station a, dès connaissance de cette information avec parution à la Une du quotidien FA-Guyane, pris contact avec les organisateurs pour leur faire part de son étonnement et sa consternation quant à la publication  d’une promotion de cette conférence évangéliste avec utilisation du logo de Guyane la 1ère sans autorisation.


Utilisation frauduleuse du logo de la 1ère

Après contact téléphonique avec les responsables de cette manifestation, Guyane la 1ère a officiellement sommé les organisateurs « de cesser immédiatement l’utilisation frauduleuse de sa marque, son logo et de retirer toute référence à notre chaîne sur toutes publications actuelles ou à venir quel qu’en soient les supports ».
Et la direction de la chaîne a également exigé que l’organisateur rende public, via toutes voies officielles (media, réseaux sociaux), un courrier de démenti à destination de la population sur le fait que Guyane la 1ère n'est pas partenaire de cette manifestation.
L’affaire pourrait ne pas en rester là puisque les services juridiques du groupe France Télévisions se sont saisis du dossier.
 

L'actu en vidéo

Des familles expulsées du squat de la Mâtine à Cayenne toujours dans l'attente d'un hébergement

Des familles expulsées du squat de la Mâtine à Cayenne toujours dans l'attente d'un hébergement