Naissance du collectif des "Grands frères", place des palmistes, à Cayenne

Naissance du collectif des « Grands frères », place des palmistes à Cayenne
© LP | Le collectif des « Grands frères » a été lancé ce mercredi 26 avril, place des Palmistes, à Cayenne.

Le collectif des "Grands frères" a été lancé ce mercredi 26 avril, place des Palmistes, à Cayenne, par José Achille et Serge Mortin. Il est composé d’une partie des membres des "500 frères". Explications.

Guyane 1ère Publié le , mis à jour le

Le collectif des "Grands frères" est né ce mercredi 26 avril. José Achille, ancien coordinateur des "500 frères" a tenu une conférence de presse, place des Palmistes, à Cayenne. (Regardez ci-dessous le Facebook Live de Guyane 1ère).


Mésentente avec les "500 frères"

Depuis la fin du mouvement social en Guyane, les divisions se sont accentuées au sein du collectif des "500 frères" présidé par Stéphane Palmot. Selon José Achille, lui et plusieurs membres "ont été écartés des 500 frères". Ils ont donc décidé de créer ce nouveau collectif des "Grands frères".
 
"Regardez derrière moi, c’est la plupart des 500 frères qui sont avec nous ce soir", a affirmé José Achille lors de la conférence de presse au pied de la statue Felix Eboué.
 

Une future association

Le nouveau collectif devrait prochainement se transformer en association présidée par Mickaël Mancée. José Achille en sera le vice-président et Zadkiel Saint-Orice, le porte-parole.
Naissance du collectif des « Grands frères », place des palmistes à Cayenne
© LP | José Achille et Serge Mortin du nouveau collectif des "Grands Frères".
 
"Plus ça allait, moins j’étais d’accord avec les méthodes du collectif des "500 frères", a expliqué José Achille. Au début, je pensais que c’était impossible de créer un autre collectif après tout ce que l’on avait construit. Je suis donc resté jusqu’au bout, mais en retrait car la manière dont les choses étaient gérées ne me convenait pas".
 

L’action des "Grands frères"

En créant les "Grands frères", Mickaël Mancée et José Achille tournent une page, mais pas celle de la mobilisation. "Les "Grands frères", c’est la suite logique de notre action. Nous irons mener des actions de proximité avec les jeunes, nous voulons être un palier entre l’Etat, l’administration et les jeunes, explique José Achille. Nous mènerons d’autres types d’actions sans être forcément cagoulé".
 
Pour les membres du collectif des "Grands frères", une nouvelle phase du combat est en marche. A l’issue de la conférence de presse, ils se sont rendus sur le piquet de grève de l’hôpital pour apporter leur soutien aux salariés qui ont cessé le travail depuis plus d’un mois.
Naissance du collectif des « Grands frères », place des palmistes à Cayenne
© FL | Les "Grands frères" sur le piquet de grève des salariés de l'hôpital, le 26 avril.

L'actu en vidéo

Air Caraïbes va desservir la Guyane avec un airbus 350

Air Caraïbes se dote d'un airbus 350-900. Mis en service à compter du 29 juillet en Guyane, il permettra aussi un sixième vol par semaine dès décembre 2019