Ainsi Nahel Lama reste invaincu en Amapa. Quatre minutes et trente secondes, c’est le temps qu’il a fallu au champion d’arts martiaux mixtes pour venir à bout de son adversaire par K.O hier soir à Oiapoque. C’est court, mais ses précédents combats au Brésil ont toujours avoisiné les deux minutes. Le champion Guyanais a été surpris hier soir dans l’octogone d’Oiapoque par la technique de son rival, Nicky King. A quelques heures du combat, il déclarait se sentir en confiance techniquement et physiquement. Il lui a fallu puiser dans ses ressources mentales pour aller au bout de la lutte.
 

Invaincu depuis 6 ans en Amapa

Le combattant Guyanais est satisfait d'être parvenu à tenir ses objectifs. Il rêvait d'une troisième ceinture, un record dans la discipline. Il possède maintenant une ceinture poids lourds NEC (120 kg) obtenue en 2012 puis conservée en 2015, une deuxième ceinture en poids léger 100% fight (-93 kg) remportée en 2017 et enfin avec cette troisième victoire en lourd/léger du Lunay fight MMA, il clôt la série qui constitue un record peu banal pour le sportif guyanais de 39 ans.

Il y avait deux autres combats qui concernaient d'autres Guyanais dont un féminin avec Carole Cicéron l'autre représentante des Combattants guyanais. Elle s'est inclinée au premier round :

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Carole Cicéron des Combattants guyanais vaincue à Oiapoque Océlia Cartess
L'autre combat concernait Anthony Lupon qui était opposé à Demetrio, un adversaire expérimenté battu en 2015 par Nahel Lama. Le combattant Guyanais a cédé au premier round.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Anthony Lupon des Combattants guyanais vaincu le 9 septembre à Oiapoque Océlia Cartesse