Matoury : un imbroglio complexe autour des terrains de la Levée

Réunion au chemin de la Levée de l'association
© Nicolas Piétrus | Réunion des occupants du chemin e la Levée

Contre attaque des riverains de la Levée. Ils sont menacés d’expulsion, par deux familles, installées en Martinique, qui revendiquent la propriété de leurs parcelles. L’association des habitants vient de produire de nouveaux documents, qui relancent le débat.

Guyane la 1ère Publié le , mis à jour le

Nouvel épisode dans ce feuilleton démarré le 26 mars dernier au moment de l'expulsion de sa maison d'un homme de 91 ans, Gérard Joseph pour occupation indue. Depuis, les rebondissements s’enchainent et les propriétaires des parcelles à la Levée, installés en Martinique, ont fait valoir leurs droits, documents à l’appui. L’association Union primordiale de la Levée Courbary a, elle aussi, publiquement, présenté des documents, qui mettent en cause la mairie de Matoury et l’Etat.
Elle est assistée d'un avocat qui va la représenter en justice sur la foi d'un document signé le 30 septembre 1991 par la mairie de Matoury et préfet de la Guyane qui précise que l'on doit régulariser la situation des occupants de la Levée.

Le reportage de Guyane la 1ère