Matoury : Un atelier de langues et cultures amérindiennes au lycée de Balata

Atelier de langues amérindiennes
© Jocelyne Helgoualch | L'atelier mené par Liliane Appolinaire

Plus qu’ailleurs, en Guyane, les enseignants reçoivent des jeunes issus de communautés et de cultures très différentes. Pour aider les enseignants à être au plus près de leurs élèves, un syndicat a organisé au lycée de Balata, une formation aux langues et cultures amérindiennes.

 

Jocelyne Helgouach/CL Publié le , mis à jour le

Ils sont tous enseignants en école primaire, au collège ou au lycée et viennent de toute l’académie de Guyane. Beaucoup  d’entre eux exercent auprès d’enfants issus des populations amérindiennes et se retrouvent parfois démunis devant des situations étrangères pour eux. Le syndicat UNSA Education a organisé une formation sur la culture amérindienne pour les aider. Emmanuel Octavie de UNSA éducation explique la démarche :

"La formation continue dans le département fait énormément d'efforts. Dans une académie où il y a un fort turn over, il faut sans cesse former les collègues pour qu'ils puissent connaître leurs élèves..."

 Liliane Apollinaire est de la communauté Kalina et est conseillère pédagogique. Elle prodigue des informations sur la culture amérindienne, les cérémonies traditionnelles mais aussi la cuisine ou le vocabulaire. Autant d'éléments qui serviront aux enseignants :

"Cela permet une meilleure compréhension entre l'enseigant et l'élève. L'élève se sent plus en sécurité. L'enseignant connait un peu sa langue, sa culture et du coup ce ne sont plus deux inconnus en face de l'un ou l'autre..."

Atlier de langues amérindienne 17 5 19 au lycée de Balata
© Jocelyne Helgoualch | Des participants venus de toute la Guyane
Ghislaine Pigrée Enseignante école Jules Minidoque Remire Montjoly partage son expérience :

"Un enfant qui vient du fleuve, c'est un enfant qui a son histoire. C'est aussi un enfant qui a besoin d'outils ... pour que l'on puisse l'aider au mieux... les formations régionales nous aident..."

C’est la première fois qu’une formation sur les cultures et les langues amérindiennes est organisée par le syndicat Unsa.

Le reportage de Guyane la 1ère