Matoury : 18 engins trafiqués saisis lors d'une opération de gendarmerie

18 engins trafiqués saisis par les gendarmes
© guyane 1ère | Une partie des engins trafiqués sur le parking de la gendarmerie de Matoury

C’est l’une des plus grosses prises depuis le début de l’année pour la gendarmerie de Matoury. 18 cyclomoteurs  trafiqués ont été saisis au cours d’un tirage le 4 décembre au soir du côté de Paramana, où une véritable opération commando était mise en place par la Gendarmerie.

Leilia Chérubin Jeannette Publié le , mis à jour le

A la suite de cette opération 3 personnes ont été placées en garde à vue car elles ont tenté de forcer le barrage des gendarmes.
 Alignés comme des trophées sur le parking de la gendarmerie de Matoury, 18 cyclomoteurs trafiqués, ont été saisis la veille lors d’un tirage non loin de Paramana à Matoury. Il s'agissait d'une opération coup poing menée par un groupe 25 gendarmes (dont 20 hommes de l’escadron mobile venu en renfort en Guyane).
Les jeunes gens interpellés chevauchaient des engins trafiqués et un de ces bolides a particulièrement attiré l'attention. Conçu pour rouler à 45 km/h, il peut atteindre une vitesse incroyable. Sur le curvomètre, le 1er compteur affiche 99km/H, il se bloque, le deuxième s’enclenche. Les deux vitesses additionnées frôlent les 200km/h. Complètement modifié, la valeur marchande de cet engin est estimée à près de 5000 mille euros. 
Trois personnes ont été placées en garde à vue car elles ont tenté de forcer le barrage des gendarmes. La gendarmerie n’exclue pas de renouveler ce type d’opération  de sécurité routière.
Cette année en Guyane, 2 jeunes hommes sont morts au cours d’un tirage sauvage. 

Le reportage de Leilia Chérubin Jeannette