Marie Félix s’est éteinte

Marie Félix
© Guyane la 1ère | Marie Félix, en 2018, lors de la cérémonie des Lindor

La présidente et co-fondatrice de la chorale Chœurs Henri et Marie est décédée ce mercredi 17 avril 2019 à Cayenne victime d’une rupture d’anévrisme. Figure de la scène musicale, elle aura marqué par son engagement et sa ferveur d'artiste des générations de Guyanais. 
 

Claude Innocent/CL Publié le , mis à jour le

Marie Félix avait créé en 1978 avec son époux Henri cette chorale qui a su résister au temps et fêtait ses 40 ans d’existence l’an dernier. Marie Félix aimait la perfection et cela se ressentait à travers les nombreux concerts organisés en Guyane et ailleurs. En tant de pianiste, elle préparait minutieusement les répertoires riches et variés qui permettaient au spectateur de voyager à travers différents continents.
Durant 4 décennies, cette ancienne enseignante a su maintenir le groupe dans l’excellence et ne laissait rien au hasard. Elle a largement contribué à la renommée internationale de la chorale qui a participé à de nombreux festivals.
En septembre 2018, la chorale Henri et Marie a reçu le master Lindor pour 40 ans  de travail et sa contribution exceptionnelle à la culture guyanaise, c’était lors d’une cérémonie organisée par l’association MEGAMAZONIE.
Ce jour là, Marie Félix a souligné que le travail finit toujours par payer et que ce prix est surtout pour les choristes. Marie Félix fut par ailleurs la première conseillère pédagogique en enseignement musical en Guyane.
En moins d’un an, les chœurs Henri et Marie ont perdu trois de leurs membres, trois "Poto Mitan"  de la même famille.
Henri Félix, le co-fondateur est décédé le 4 mai 2018.
Diane, sa fille, cheffe de chœur, s’en est allée le 25 octobre toujours l’année dernière.
Et maintenant, c’est Marie la maman considérée comme la cheville ouvrière de ce groupe qui nous quitte.

Le reportage de Guyane la 1ère