Le tourisme encore trop peu développé en Guyane

Parc naturel régional de Guyane
© commons.wikimedia.org

Comment booster le toursime en Guyane ? Quels sont les enjeux, les nouvelles tendances ? Quid de la professionnalisation des acteurs ? Autant de questions posées à l'occasion de la tenue de la 18 édition du salon du tourisme du 15 au 17 avril au Palais régional omnisport Georges Théolade à Matoury.

Jessy Xavier Publié le , mis à jour le

Avec près de 100 000 visiteurs par an le tourisme en Guyane est encore un secteur à développer. Si l’offre hôtelière après des années de stagnation a repris une nouvelle dynamique ces 5 dernières années c’est aujourd’hui la diversification des offres d’hébergement sur le territoire qui frappe. Les chambres d’hôtes, meublés de tourisme, carbets et autres gîtes se sont multipliés. Le Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs de Guyane veut plus que doubler le nombre de visiteurs d’ici 2024 et passer la barre des 9 000 emplois directs et indirects. Pour confirmer cette ambition il y a des verrous à lever, soutenir la professionnalisation ou encore développer l’image de la Guyane. L'autre enjeu est d'accroître l’offre de produits touristiques. Les activités culturelles et de loisirs ne représentent que 7% des entreprises de l’industrie touristique en Guyane, elles pourraient booster le tourisme domestique, l’un des axes prioritaires défini par le Comité du tourisme.