Le Mir organise une grande marche militante entre Kourou et Rémire-Montjoly

Les marrons de la liberté au rond point Adélaïde Tablon
© CL

"Résister pour continuer à exister" tel est le slogan du MIR Mouvement International pour les Réparations qui se prépare à une grande marche militante entre Kourou et Rémire-Montjoly du 4 au 5 juin. Il poursuit son objectif d'obtenir des réparations pour la traite négrière.

Guyane 1ère Publié le , mis à jour le

Alors que la commémoration officielle de l'abolition de l'esclavage en Guyane est fixée au 10 juin, le MIR ou Mouvement International pour les Réparations a tenu une conférence de presse ce 31 mai. Les membre ont annoncé la tenue d'une grande marche militante entre Kourou et le rond point Adélaïde Tablon à Rémire-Montjoly. Le départ s'effectuera au crépuscule du 4 juin et les participants marcheront toute la nuit pour atteindre Rémire dans la matinée du 5 juin.
Pour Apa Munia Makeba, le président du MIR Guyane, il est impératif de combattre le négationisme et le révisionisme. Le MIR maintient sa demande de réparations pour la traite négrière.
Des délégations invitées de la Martinique et de la Guadeloupe participeront à ce périple de 60 km

Le reportage de José-Charles Nicolas et Martial Gritte