L'association Famn Dibout se mobilise contre l'insécurité

Collectif Famn Dibout
© Charly Torres | Des membres du collectif "Famn Dibout"

Fanm Dibout tire une nouvelle fois la sonnette d’alarme. Trop de personnes ont été victimes d’agressions diverses ces derniers temps. L'association appelle la population à la mobilisation pour interpeller l’Etat afin de l’inciter à prendre le problème de la sécurité à bras le corps.

Charly Torres Publié le , mis à jour le

Trop c’est trop : face à la recrudescence du phénomène de la violence en Guyane, l’association "Famn Dibout" propose d’agir ensemble pour obliger l’état à réagir et à mettre les moyens pour rétablir la sécurité dans le pays.
Première étape enclenchée par les responsables : l'organisation d'une grande réunion ce mercredi 22 juin à la chambre de commerce et d’industrie de Cayenne.

Mettre au point une plate forme de revendications à adresser au ministre de l'Intérieur

Pousser l’état à prendre ses responsabilités.Tel est le mot d’ordre de cette réunion annoncée d’envergure. Sont conviés l’ensemble des élus et services de l’état concernés : police, gendarmerie, justice, le préfet, les acteurs socio économiques et culturels, les autorités religieuses ainsi que les citoyens.
Un véritable mayouri contre l’insécurité ou chacun est invité à témoigner, faire part de ses expériences et propositions pour contrer un phénomène de violences de tous ordres en progression constante.
L’objectif est d’aboutir à une plate forme de revendications qui sera adressée au gouvernement et principalement au ministre de l’intérieur. Fanm Dibout dit attendre de Bernard Cazeneuve, des réponses concrètes, sur le fond et la forme, des solutions adaptées pour un traitement des causes et des conséquences de l’insécurité..
A défaut, l’association n’exclut pas d’effectuer le siège du ministère à Paris pour se faire entendre.

Le rendez-vous avec la population est fixé au mercredi 22 juin à partir de 18h30 à l'hôtel consulaire de la Chambre de Commerce de Cayenne

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête