L’association des maires déboutée par le juge des référés dans l’affaire des propos tenus sur la Guyane par Nicolas Dupont-Aignan

Laurent Marot Publié le

Fin 2014, puis à nouveau suite aux attentats terroristes dans l’hexagone, le président du mouvement de droite « Debout la République », Nicolas Dupont-Aignan avait proposé que l’on rouvre le bagne de Cayenne pour y envoyer les djihadistes. Des propos jugés injurieux par l’association des maires, qui a assigné en référé Nicolas Dupont-Aignan pour « injure publique ».
Selon l’avocat des maires de Guyane, le juge des référés a estimé que le plaignant n’avait pas qualité à défendre la Guyane dans cette affaire.