A Kourou les femmes enceintes se prémunissent contre le Zika

CMCK
© guyane 1ère

La campagne d'information sur les effet du Zika produit ses effets auprès des femmes enceintes. A Kourou, les parturientes se font suivre régulièrement et ne manifestent pas d'angoisse particulière selon le personnel médical.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

A l'hôpital de Kourou, le service gynécologie obstétrique enregistre une soixantaine de naissances par mois. Depuis le début de l'épidémie de Zika, l'attention envers les femmes enceintes est décuplée. Cependant ces dernières ne montrent pas d'inquiétude particulière, elles se font suivre régulièrement et se protègent du mieux qu'elles peuvent.
Pour le personnel, la panique des premiers jours s'estompe. Une vingtaine de patientes avaient souhaité être rapatriées dans l'hexagone, mais depuis d'autres comportements ont été adoptés. Le premier d'entre eux est la vigilance et le respect des recommendations élémentaires pour ne pas se faire piquer par le moutique aedes aegypti. Elles ont droit à une échographie mensuelle et à des tests sanguins réguliers.
A Kourou, deux femmes enceintes ont été comptabilisées positives au virus du Zika.

Le reportage de Jean-Gilles Assard