Dans ce courrier de 5 pages, le collectif ne manque pas de faire référence à la première mouture de la fiche sanitaire adressée aux médias nationaux. Une indignation exprimée et écrite sur un ton clairement ironique avec une prise en rebond de la stigmatisation : 

Nous somme rassurés car nous sommes maintenant certains que votre visite en Guyane ne sera pas "une visite de courtoisie"...
Nous savons dès lors qu’elle aura pour objectif principal de donner à la Guyane les fonds nécessaires au rattrapage de son retard structurel, dans le domaine sanitaire particulièrement... ».

 

Un rappel sur toutes les difficultés de la Guyane

Santé, éducation, immigration clandestine, l’habitat illégal et spontané, insécurité et chômage grandissant, précarité énergétique et autres thèmes sont énumérés. Toutes les difficultés du pays sont ainsi passées en revue dans ce courrier à Emmanuel Macron invité, une fois de plus, à prendre la mesure et l’urgence de la situation.