Jacques Cartiaux, directeur de l'ARS revient sur la mort du cinquième grand prématuré au CHAR de Cayenne

Le CHAR de Cayenne
© ©CH-CAYENNE

Un grand prématuré du service de réanimation néonatale à l'hôpital Andrée Rosemon de Cayenne est décédé il y a quelques jours, dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre dernier. L’enfant avait contracté un staphylocoque doré comme les 4 autres grands prématurés morts entre juin et août 2016.

Frédéric Larzabal
Publié le , mis à jour le

Une fois de plus, un grand prématuré du service de réanimation néonatale à l'hôpital Andrée Rosemon de Cayenne décède à la suite d'une infection par un staphylocoque doré. Malheureusement le service en est à sa cinquième victime depuis le mois de juin de cette année 2016.
Suite aux quatre premiers décès, selon l'ARS (Agence Régionale de Santé) des mesures drastiques d'hygiène ont été mises en place. Hélas, l'infection continue et les équipes du CHAR s'avouent aujourd'hui désarmées. 
Des spécialistes, un épidémiologiste et un cadre de santé en charge des questions de l'hygiène sont attendus dans les tous prochains jours afin de prêter main forte aux équipes sur place et tenter d'enrayer le plus rapidement possible cette infection.

Jacques Cartiaux, directeur de l'Agence régionale de santé répondait à Clotilde Séraphins