Un homme décède d'une morsure de serpent à Cayenne

Morsure fatale
© guyane 1ère | Le service des urgences

Le 15 janvier au soir un homme de 39 ans décède à l'hôpital de Cayenne des suites d'une morsure de serpent. Des habitants remettent en cause les soins dispensés au centre hospitalier. La direction de l'ARS dément et affirme que la prise en charge du patient a été immédiate et de qualité.

guyane 1ère Publié le , mis à jour le

La victime a été mordue le dimanche matin par un serpent grage. Elle se présente à l'hôpital de Cayenne dans l'heure qui suit. Immédiatement prise en charge et suivie, son état s'aggrave dans la soirée et elle décède.
Sur les réseaux sociaux, à l'annonce de ce décès, l'émoi et grand et certains n'hésitent pas à mettre en cause la responsabilité du centre hospitalier. Un attroupement d'une vingtaine de personnes se forme devant l'hôpital, des élus sont aussi présents. Ils contestent la prise en charge de la victime à qui on n'aurait pas donné un anti venin .
Ce lundi, le directeur de l'Agence régionale de santé, Jacques Cartiaux, a apporté des précisions sur la prise en charge de ce patient et a surtout confirmé que les personnels avaient strictement respecté le protocole à suivre dans un tel cas. La prise en charge de la victime a été immédiate et de qualité, a t-il précisé . Il n'existe pas de sérum polyvalent qui pourrait fonctionner en cas de morsure par l'une des nombreuses espèces de serpents venimeux existant en Guyane.
Une enquête a cependant été ouverte.
En 30 ans, seules, sept personnes seraient mortes, en Guyane, des suites d'une morsure de serpent.

Le reportage de Leilïa Chérubin-Jeannette et Franck Fernandes


L'actu en vidéo

Cayenne : inquiétude des habitants de la Mâtine

A quelques heures de l'évacuation d'un squat à la Mâtine, 700 personnes doivent être expulsées, une opération menée par la mairie de Cayenne et la préfecture. L'inquiétude est perceptible pour beaucoup de familles qui seront sans logement.