Handicap : une semaine pour recruter

Willi Rosamond
© guyane 1ère | Willi Rosamond, directeur de l'Apehg

La Semaine de l’emploi pour les personnes handicapées est lancée. De nombreuses actions auront lieu toute la semaine afin de promouvoir et valoriser l’embauche des publics en situation de handicap. 

Marie-Claude Thébia Publié le , mis à jour le

Des chiffres faibles


C’est surtout dans le secteur public que le taux d’emploi des personnes en situation de handicap a le plus progressé ces dernières années. 4, 9 % des demandeurs d’emploi ont trouvé un travail en 2016. Il y a 5 ans, ce taux était de 1,40 %. Dans le secteur privé la progression est faible : à  la même période  2,61 % de demandeurs , occupaient un emploi,  contre 2,4% il y a 5 ans.

Un profil différent


800 dossiers ont été déposés par des demandeurs d’emplois à l’APEHG (Association partenariale pour l’emploi des personnes handicapées  de Guyane) cette année.
250 à 300 personnes  effectuent des formations. Le profil  des demandeurs varie.  Ils ont un CAP ou un BAC, certains ont même un BAC+2  mais la majorité n’a pas de qualification.

Des freins à l'embauche


Chaque année, l’APEHG  place dans des entreprises une centaine de personnes .Cependant les freins à l’embauche sont encore importants. L’arrêt par le gouvernement Macron des contrats aidés n’arrange pas la situation. La loi fait obligation aux entreprises de plus de 6 salariés de recruter 6 %  de personnes en situation d’handicap. Des dispositions qui restent difficiles à respecter dans le contexte économique actuel. 

L'interview de Willi Rosamond directeur de l'Apehg