Grève à l’université : AG houleuse et tensions exacerbées

Assemblée générale
Étudiants grévistes et non-grévistes se sont opposé sur les modalités de la grève

Au sixième jour de blocage de la Fac de Troubiran, les esprits ont commencé à s’échauffer.
Ce matin après une assemblée générale tendue où les pro et anti-blocage se sont opposés, des individus ont tenté de coupé les chaînes qui entravaient l’accès à certains bâtiments de l’université.
 

Karl Constable
Publié le , mis à jour le

Les positions deviendraient-elles de plus en plus clivées ?
Alors que l'AG des étudiants avait voté, en fin de semaime dernier la poursuite du blocage. Ce lundi matin, dans le grand amphi de la Fac, l'assemblée générale des étudiants s'est déroulée dans une atmosphère très tendue. Elle est montée d'un cran quand des étudiants non grévistes et des individus qui ne font pas partie de l'université ont voulu dégager les accès des bâtiments bloqués.


Les édudiants en grève depuis la semaine dernière réclament :
- l'annulation de l'augmentation des frais de scolarité pour les étudiants extra-communautaires (Europe),
- plus de personnels enseignants et administratifs pour l'université,
- l'arrêt des arrestations et la libre circulation pour les étudiants sans-papiers,
- la libération des étudiants encore incarcérés au Centre de Rétention Administrative de Matoury.

Grève à l'université de Guyane

L'actu en vidéo

Ecologie : éveiller les consciences des plus jeunes

Ecologie : éveiller les consciences des plus jeunes. Des enfants de classe CM2 travaillent à des propositions qui seront présentées à Strasbourg