Le gouvernement va nommer un « responsable » de la filière or.

Edouard Philippe
© (francetv infos) | Edouard Philippe

Cela devait être une des annonces importantes de la visite annulée, ce week-end, du premier ministre. Un déplacement avorté en raison de l’acte 19 de la mobilisation des Gilets Jaunes.
 

Karl Constable
Publié le , mis à jour le

Lors de sa visite Edouard Philippe devait se rendre sur le Maroni, où il devait annoncer la nomination prochaine d’un « responsable » pour la filière aurifère en Guyane. C’est ce qu’on apprend dans un entretien qu’il a accordé à nos confrères de la presse écrite locale. Cependant il faudra attendre pour en savoir plus sur le nom, les compétences et autres prérogatives de ce (haut ?) fonctionnaire. Le chef du gouvernement annonce également une réforme, à venir, du Code minier avec la présentation d’un texte à l’Assemblée avant la fin de l’année.

A presque deux ans des accords de Guyane, cette visite devait aussi être l’occasion pour l’Etat de rappeler que le développement du territoire passe par la valorisation des autres ressources de la Guyane, comme l’agroalimentaire ou l’énergie :

« C’est toute l’ambition portée par notre gouvernement à travers le Livre bleu des Outre-mer et de la Trajectoire des Outre-mer 5.0, avec cinq objectifs clairs : 0 exclusion, 0 vulnérabilité, 0 carbone, 0 déchet, 0 intrant chimique »


Enfin , Edouard Philippe qui n’annonce pas quand il compte revenir en Guyane, a confirmé que François de Rugy, le ministre de la Transition Écologique et Solidaire, viendra prochainement pour rencontrer notamment les acteurs du projet de la Compagnie Minière Montagne d’Or.
Dans ce dossier on attend depuis plusieurs mois la position du gouvernement.
 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête