Gabrielle Nicolas évincée de son poste de vice-présidente de la CTG

Gabrielle Nicolas, élue à la CTG et ancienne vice-présidente
© guyane 1ère | Gabrielle Nicolas, élue à la CTG et ancienne vice-présidente

Gabrielle Nicolas n’est plus vice présidente de la Collectivité Territoriale de Guyane. L’ancienne vice présidente déléguée à la pêche, à l’aquaculture et à l’agro transformation était en conflit avec le président de la CTG.

guyane 1ère Publié le , mis à jour le

Officiellement, selon l’exécutif, les raisons de cette éviction sont d’une part, les attaques présumées de l’élue contre le président de la CTG sur les réseaux sociaux, et d’autre part un risque de conflit d’intérêt entre son poste d’élu et son métier d’agricultrice et/ou ses fonctions de représentante de la profession, par rapport à des demandes de subventions de l’Union Européenne. La semaine dernière, les vice-présidents de la majorité ont démissionné collectivement pour permettre une réélection de la commission permanente sans Gabrielle Nicolas. Cela s’est passé ce matin, lors d’une séance plénière agitée. L’élue concernée dément en bloc les accusations de conflit d’intérêt et manifeste son intention de saisir le tribunal e administratif. Délestée de ses délégations, elle reste conseillère territoriale, « libre de ses mouvements », sans pour autant rejoindre l’opposition, selon ses dires. 

Le reportage de Laurent Marot et Claude Djani



Retour sur les premiers éléments de la démission collective.

Le reportage d'Alexandre Rozga

Au mois d'octobre l'ex vice présidente de la Commission permanente, Gabrielle Nicolas affirmait être honnête, respecter surtout la loi et ne pas vouloir démissionner.

Le reportage de José Charles Nicolas et Laurence Tian Sio Po