Un forum pour trouver sa voie

Forum des métiers au collège Saint-Pierre
© MCT | Forum des métiers au collège Saint-Pierre

Un forum des métiers s'est tenu au collège catholique Saint Pierre de Matoury. Nombreux étaient les professionnels, tous secteurs confondus, à avoir répondu à l’invitation. Tous les corps des métiers étaient représentés.

Marie-Claude Thébia Publié le , mis à jour le

L’embarras du choix

« Je souhaite être chirurgien, moi avocat, moi journaliste scientifique, présentateur TV  etc. … »


Le moins que l’on puisse dire, c’est que certains jeunes collégiens ont des idées bien arrêtées pour leur futur. Une dizaine de professionnels tous secteurs confondus, ont répondu à l’invitation lancée par la direction du Collège Saint Pierre. L’objectif est de mettre en relation les jeunes collégiens de quatrième et de troisième avec des professionnels aguerris afin qu’ils puissent choisir en connaissance de cause leur future orientation.
Marie-Claude Thébia et Claude Innocent
© MCL | Marie-Claude Thébia et Claude Innocent présentent le métier de journanaliste


Belle brochette de talents


Juristes, sportifs, médecins, pilotes d’avion, journalistes etc. …un panel de métiers. Durant deux heures ils ont évoqué avec passion leurs métiers respectifs en se prêtant au jeu des questions réponses. Les collégiens se sont succédés par session d’une heure.Trente minutes d’exposé, trente minutes de questions. Les questions les plus souvent posées : les filières à choisir, les salaires, les opportunités etc. …

Bien préparer l’avenir


Le collège Saint Pierre de Matoury est une annexe du collège Sainte Thérèse de Montjoly. Il accueille plus de 332 élèves de la 6e à la 3e. Ces journées métiers sont organisées régulièrement et s’intègrent parfaitement au projet éducatif de l’établissement Les élèves ont dû remplir une fiche métiers à la fin de chaque rencontre afin par la suite de pouvoir confronter leurs ressentis et très vite trouver leur orientation.

L'actu en vidéo

KAZMAG "Apagui, l'enseignement de l'extrème"

Découvrez les conditions de vies particulièrement difficiles des enseignants qui exercent sur les rives du fleuve Maroni en Guyane. Un magazine de la rédaction radio de Guyane 1ère diffusé exclusivement sur Internet