Une fillette âgée de 4 ans se noie dans les eaux oyapockoises

Saut Maripa du fleuve Oyapock
© IM | Saut Maripa du fleuve Oyapock

Le corps de l’enfant portée disparue dans la vallée de l’Oyapock ce week-end a été retrouvé ce matin par les secours. Les circonstances de sa noyade n’ont pas encore été rendues publiques. Une enquête a été ouverte. 

Marie Claude Thébia Publié le , mis à jour le

Le corps de l’enfant portée disparue dans la vallée de l’Oyapock ce week-end a été retrouvé ce matin par les secours. Les circonstances de sa noyade n’ont pas encore été rendues publiques. Une enquête a été ouverte. 


Des recherches pour retrouver l'enfant

Seule certitude : elle était âgée quatre ans. La fillette selon le SDIS a disparu samedi côté Brésil, non loin du secteur Jean Colas. Les gendarmes de Saint-Georges ont très vite donné l’alerte. Les services de secours et de recherche fluviale sont intervenus dans la soirée secteur Jean Colas côté Brésil, mais en vain. Elle a été retrouvée dans la nuit en face de la crique Onozo, côté brésilien. Les circonstances de sa noyade n’ont pas encore été rendues publiques. Le corps de l’enfant a été prise en charge par la police brésilienne. La fillette dont l’identité n’a pas été communiquée était d’origine française.
 

L'actu en vidéo

Cités : l'histoire des Floralies

Une page qui se tourne, celle des tours de la Cité Floralies à Cayenne en cours de démolition. Construites en 1975 par la société Hlm sur un site marécageux, ce quartier a marqué le début des logements à loyer modéré.