Espace : nouvelle mission pour Soyouz avec à son bord les satellites de la constellation OneWeb

Soyouz a décollé à 8h51 ce jeudi.

2 ème lancement de l’année sur la base spatiale, cette fois c’est un lanceur Soyouz qui s’envolera de Sinnamary avec les très attendus satellites de la constellation OneWeb destinés à amener l’internet partout sur le globe. Le tir est prévu ce mercredi 27 février.
 

Jean-Gilles Assard/MCT Publié le , mis à jour le

Soyouz s'élancera depuis le CSG pour la première fois de l'année avec pas moins de 6 satellites. Ce sont les premiers des 648 satellites de la constellation OneWeb. Ces satellites seront accompagnés de 4 maquettes, permettant de valider le processus de mise à poste des charges utiles multiples.
Le premier lanceur Soyouz de l’année après les déboires de ses frères en Russie a fait l’objet de tous les contrôles possibles. Il faut dire que ce n’est pas la 1ère fois que l’étage supérieur Frégat est défaillant. Arianespace fidèle à sa ligne de conduite a joué la prudence.


Un vol reporté de 4 jours

Finalement ce sera avec 4 jours de retard sur la date initiale que le lanceur russe va lancer les 6 premiers petits satellites de la constellation OneWeb. C’est le début d’une collaboration actée en 2015. Arianespace doit dans un 1er temps procéder à 21 lancements. Ils sont répartis entre la Guyane et la Russie. Le projet OneWeb c’est offrir de l’internet aux 3 milliards de personnes qui n’en ont pas sur la planète. A terme, la constellation devrait se composer de 650 à 900 satellites d’un poids de 147 kg chacun.