A Mo Ki Di

Du lundi au vendredi à 08h10.

A Mo Ki Di

A chacun sa grève aujourd'hui

Phil Labonté
Publié le

 
Cette journée du 07 Novembre restera en effet comme celle d’une double, triple, voir quadruple mobilisation en Guyane. Journée d’actions des sages femmes tout d’abord qui réclament une meilleure reconnaissance de leur travail et surtout de leur diplôme.
 
Grève ensuite à France télévision, une partie du personnel mobilisé contre le plan de départs volontaires, présenté par la direction, dans un contexte de crise et d’austérité. Un projet perçu comme un plan social déguisé par certaines organisations syndicales qui demandent le retrait de ce plan portant sur plusieurs centaines de postes non remplacés. Et donc des perturbations de nos programmes à prévoir aujourd’hui aussi bien en télé qu’en radio. Vous voilà prévenus.
 
Grève à France télévision qui coïncide avec celle de l’éducation chez nous. L’éducation secouée depuis quelques temps par la contestation des nouveaux rythmes scolaires dans le primaire. Certains parents et enseignants qui font grise mine face au changement imposé au quotidien par cette mesure qui devrait se généraliser d’ici la rentrée prochaine.
Le rythme de la contestation, entre temps, se trouve amplifié par la grève au pole universitaire guyanais.
Plus de quatre semaines de mobilisation aujourd’hui pour réclamer une université de plein exercice permettant de mieux prendre en compte les besoins en formation universitaire du département.
 
Soutient des syndicats de l’éducation, des lycéens, collégiens, celui des élus également, voir celui de la population qui donne encore plus de force et d’allant à cette grogne universitaire, qui risque de faire boule de neige dans les autres pole du bientôt ex UAG.
 
Nouvelle journée de contestation, nouvelle journée de marche pour tenter de transformer l’essai du 15 Octobre dernier. Une nouvelle journée de manifestation pour permettre à tout un chacun, espérons-le, d’entendre ENFIN  les voix de la raison et de la sagesse.
 
Charly Torres, A MO KI DI