EDF : Le syndicat UTG Eclairage annonce rejoindre la mobilisation nationale du 19 novembre

Conférence de presse du syndicat UTG éclairage
© Franck Leconte | Davy Rimane au milieu du syndicat UTG éclairage

Parfois un mouvement social en appelle un autre. On pourrait dire que c’est le cas avec l’annonce par l’UTG Eclairage d’un mouvement à partir de lundi prochain. Le syndicat a déposé un préavis de grève pour des revendications essentiellement salariales. 
 

Franck Leconte/CL Publié le , mis à jour le

Les Antilles, Réunion, Saint-Pierre et Miquelon et même la Corse, en plus de la Guyane, ce qu’on appelle les systèmes électriques insulaires se sont réunis pour porter des revendications globales communes.


Des revendications essentiellement salariales

L’UGT Eclairage porte en Guyane un préavis de grève lancé au niveau national par la CGT afin de relayer ces revendications et obtenir une meilleure considération de la direction.
Ces revendications sont essentiellement salariales. L’UTG éclairage n'a pas donné les détails mais elles concernent le taux de promotion, le niveau d’emploi, les salaires et les retraites.
Le leader de l’UTG éclairage, Davy Rimane estime que la direction nationale des systèmes électriques insulaires ne joue pas le jeu. Le préavis a été déposé un mois avant la grève et les négociations commencent bien tard (vendredi 16 novembres) selon le syndicat qui prédit que, sauf rebondissement incroyable, la grève aura lieu lundi.


Pas de coupures de courant 

La question se pose, y aura t-il des coupures? L’UTG éclairage répond qu'aucune coupure n’est prévue. Les Guyanais raccordés pourront bénéficier de leur confort pour reprendre le terme de Davy Rimane.
Sollicitée par rapport à cette annonce de préavis de grève. La Direction régionale a précisé que les négociations se déroulent à l’échelle nationale et non en Guyane, elle ne souhaite pas en dire davantage. Fait intéressant, la direction annonce que les négociations au niveau national sont déjà en cours.

Le reportage de Guyane la 1ère