Ecole de Mirza : un revêtement de sol à l'origine des odeurs

Visite à l'école Mirza
© Jessy Xavier | Visite à l'école Mirza provisoirement fermée pour des émanations nauséabondes

L’école maternelle de Mirza fermée jusqu’à nouvel ordre. Des émanations provenant du nouveau revêtement de la cour de récréation sont incommodantes.

Laurent Pidéry/CL Publié le , mis à jour le

Il est à l’origine de la fermeture de l’école jeudi dernier. Il s'agit du revêtement flambant neuf de la cour. Les émanations d’odeurs qui résultent de la pose de ce nouvel équipement ont été jugés incommodantes par les enseignants.
Un ingénieur de la qualité de l’air,Arthur Campos-Y-Sansano, mandaté par la mairie a fait les premières constations ce matin et fait des préconisations :

"Il est possible de faire des mesures de la qualité de l'air ... déterminer les composés volatiles qui sont émis par le revêtement, leur concentration et voir s'ils sont potentiellement dangereux pour la santé des élèves et des enseignants..."

Il n'est pas certain que la mairie de Cayenne suive ces recommandations. Réaliser des prélèvements puis les analyser dans un laboratoire en France prendrait au moins un mois et demi avant de connaître les résultats.
Le maire de Cayenne Marie Laure Phinéra Horth l’air désappointé s’interroge également sur la responsabilité de l’entreprise qui a fourni le matériau pour le revêtement.
Au delà de la sécurité sanitaire se pose aussi le problème des classes qui ne sont pas assurées par les enseignants. Une situation pénalisante pour les parents d’élèves qui militent à l’instar du maire pour la réouverture de l’établissement. La maire de Cayenne pense qu'elle va rouvrir l'école. Sur place elle a constaté une légère odeur, qui, selon elle, va s'estomper au fur et à mesure.
Une réunion a eu lieu en mairie en présence du directeur de cabinet du recteur et des parents d’élèves. La décision de rouvrir ou pas l’école doit être prise rapidement.

Le reportage de Guyane la 1ère