Drogue : une étude interpelle les pouvoirs publics sur le phénomène des mules (2/2)

Procès des mules
© E Léon

La politique de lutte contre le phénomène des mules en question. L'étude sur le phénomène des mules réalisé par l'organisme "« Agencephare »  est claire. Les pouvoirs publics ne se positionnent pas suffisament. 
 

Patrick Clarke/MCT Publié le

Le phénomène des mules en Guyane n’est pas une priorité à l’échelle nationale. Un constat établi par les chercheurs, en raison de son caractère « lointain » des centres de décisions métropolitains, de sa perception comme étant circonscrit à un territoire donné et comme relevant de problèmes individuels. Cela se traduit ajoutent-ils par l’absence de mandat politique attribué localement pour lutter prioritairement contre ce phénomène.


Pas de stratégie globale de prévention 

Certes des actions de prévention, financées par les pouvoirs publics, sont menées mais restent ponctuelles et ne sont pas articulées entre-elles et ne répondent pas à une stratégie de prévention globale. Selon l’étude, les pouvoirs publics stimulent l’émergence de propositions d’actions par des acteurs de terrain, mais ne se positionnent pas comme des acteurs de la construction ou du pilotage d’une politique de prévention ambitieuse, cohérente et coordonnée  à l’échelle du territoire.
 

L'actu en vidéo

Cérémonie de naturalisation 46 personnes obtiennent la nationalité française

Cérémonie de naturalisation 46 personnes obtiennent la nationalité française