Disparité des prix du contrôle technique aux Antilles et en Guyane

Transporteurs
© Guyane1ère

La hausse de 130% du prix des contrôles techniques des véhicules des transporteurs se retrouve au cœur du conflit qui les opposent à la société Autovision qui détient le seul centre agréé en Guyane. Une augmentation de prix qui a, aussi, été importante en Guadeloupe mais pas en Martinique.

Nikerson Perdius Publié le , mis à jour le

L'augmentation de 130% des prix des contrôles techniques pour les poids lourd portent les tarifs de 88 à 200 euros : Une situation inconcevable pour les transporteurs. Cette flambée des prix peut avoir des conséquences importantes sur les budgets des entreprises. Surtout quand certaines d'entre elles possèdent jusqu'à une cinquantaine de camions et/ou cars.

Un passage obligatoire

Pour les véhicules de transport de marchandises, la loi exige un contrôle technique par an. Pour ceux qui transportent des voyageurs, la loi leur impose deux contrôles techniques annuels. En cas d’absence de visite, l'immobilisation est requise. Le fait de ne pas présenter un véhicule de type poids lourd au contrôle technique est puni d'une amende de 750 € pour une personne physique ou de 3 750 € pour une personne morale. 

Pour les transporteurs de l’ouest, obligés de se rendre à Matoury (ville accueillant les infrastructures de la société Autovision en Guyane), il faut également compter le prix du carburant utilisé lors du déplacement, soit environ 250 euros supplémentaires par poids lourds. Aux Antilles, le contrôle technique coûte 98 euros en Martinique et 230 euros en Guadeloupe. Cette dernière a vu le prix du contrôle technique augmenter de 100 euros l'année dernière.

Cette manifestation a pour conséquence de nombreux ralentissementsau niveau du secteur de la Crique Fouillée puisque les transporteurs stationnent en double file sur la voie rapide  au niveau du rond point. La situation provoque l'ire de certains automobilistes coincés dans les embouteillages parfois interminables.