Dégration des locaux de la Montagne d'Or : la FedomG condammne

Véronique Bedz Publié le

La FedomG condamne les actes de vandalisme contre le siège de la Montagne d’or. La fédération des opérateurs miniers de Guyane parle d’un acte de « haine » et pointe du doigt la campagne radicale du collectif « Or de question » qui fait naître, je cite « un sentiment de rejet et de psychose sociale ».
Je vous rappelle que dans la nuit de jeudi à vendredi, le siège de l’entreprise minière, à Rémire Montjoly, a été vandalisé : des litres de peinture rouge ont été jetés sur la façade et une inscription a été peinte « le sang de la Guyane ».