Débat public Montagne d'Or : démarrage des réunions publiques et ateliers

le site de Montagne d'Or
© Jody Amiet | Le site minier est à 125 km de Saint Laurent du Maroni et à quelques mètres de deux réserves écologiques

Le débat public sur le projet Montagne d’Or démarre cette semaine avec les premières réunions publiques et les premiers ateliers. Un débat public qui a commencé début mars, sur le net, et qui se poursuit à partir de ce 03 avril sur le terrain à Saint-Laurent du Maroni.

Véronique Bedz Publié le , mis à jour le

Le débat public a officiellement démarré le 07 mars. Un site internet a été ouvert pour informer le public, et permettre aux uns et aux autres de s’exprimer.
Depuis, plus de 4000 questionnaires ont été distribués : via internet, dans les mairies et par le biais d’associations. Il y a eu 1200 retours, qui ont permis de préparer les thématiques et d'organiser les ateliers.


Premiers échanges sur le terrain à Saint-Laurent du Maroni


Ce soir, c’est le lancement, à 18 heures au carbet municipal de Saint Laurent du Maroni. Il s’agit d’une réunion publique, ouverte à tous. La 2ème réunion, ce sera jeudi, à 18 heures à la mairie de Cayenne, également ouverte à tous.
Ensuite, il y aura des ateliers thématiques. Deux sont d’ores et déjà programmés cette semaine :
Le fonctionnement de la mine, les risques et leur gestion par le maître d’ouvrage, demain mercredi à 18h, à Saint Laurent. Et les questions environnementales, à 18 heures à la mairie de Cayenne;
Attention : pour les ateliers, il faut s’inscrire par mail : montagnedor@debat-cndp.fr / ou par téléphone : 0594.30.37.31 / ou dans les locaux du débat à Cayenne (au 03 rue Félix Eboué)


Un calendrier de rencontres qui s'échelonne jusqu'au mois de juillet


D’ici juillet, il y aura d’autres réunions et ateliers à Cayenne et à Saint Laurent. Il sera à nouveau question d’environnement, mais aussi d’emploi et de formation, de l’impact territorial ou encore des conséquences économiques et sociales. En juillet, le débat public prendra fin. La commission particulière va alors rédiger une synthèse, qui sera transmis, dans les deux mois, à la compagnie Montagne d’or. La compagnie aura alors 3 mois pour faire connaître sa décision : poursuivre le projet tel quel, le stopper, ou le modifier.
Si le dossier se poursuit, la synthèse réalisée par la commission particulière sera ensuite examinée par les services de l’Etat et les commissaires enquêteurs, pendant l’enquête publique.

 

L'actu en vidéo

Air Caraïbes va desservir la Guyane avec un airbus 350

Air Caraïbes se dote d'un airbus 350-900. Mis en service à compter du 29 juillet en Guyane, il permettra aussi un sixième vol par semaine dès décembre 2019