Un couple d'arnaqueurs interpellé : en 2017 la fraude aux prestations familiales a coûté 1 million 360 000 euros à la caisse d'allocations familiales

CAF - RSA
© guyane 1ère

1 million 360 000 euros c’est le montant des arnaques à la CAF Guyane, en 2017. La dernière grande affaire a été révélée en fin de semaine. À Saint-Laurent du Maroni, un couple de Brésiliens récemment naturalisés, s’appropriait les aides financières d’une quarantaine de dossiers.

Viviane Dauphoud Eddos Publié le , mis à jour le

Selon les premiers éléments de l’enquête, un couple d’origine brésilienne fournissait des attestations d’hébergement à de nombreux ressortissants du Brésil, afin qu’ils puissent bénéficier de droits sociaux. En échange, le couple percevait lui-même, les aides de la CAF, faites aux noms des ressortissants. Plus d’une quarantaine de dossiers ont été ainsi déposés et vingt trois ressortissants brésiliens désignés. Un trafic juteux qui durait depuis 2016. 
Patrick Divade directeur de la CAF Guyane explique :

"Nous les avons retrouvés car il y avait un nombre anormal de résidents qui habitaient la même adresse. La police est intervenue et nous les avons interpellés. Nous sommes conscients de l'importance de la fraude en général, nous avons intensifié les contrôles". 


Une unité de lutte contre la fraude

Depuis 2015, la CAF, caisse des allocations familiales, a renforcé ses moyens en créant : l’unité de lutte contre la fraude. 
Cette politique de lutte vient compléter les contrôles annuels. L’institution tente ainsi de réduire le nombre d’escroqueries. En Guyane, l’an dernier, 257 dossiers ont été jugés comme frauduleux. Soit une perte d’1 million 360 000 euros, en une année.