Le corps d'un homme de 57 ans retrouvé rue Barrat à Cayenne dans une maison familiale

Meurtre rue Barrat
© Yves Robin | Deux policiers devant la maison où la victime a été trouvée

Un homme de 57 ans a été tué hier soir, rue Barrat à Cayenne.  Il s’agit de l'un des héritiers de la maison où il a été trouvé. L’homme y allait régulièrement pour éviter que la maison ne soit squattée.
 

Véronique Bedz/MCT Publié le , mis à jour le

C’est son frère qui a découvert le corps, vers 19 heures, rue Barrat à Cayenne. Le corps d’un homme âgé de 57 ans. La victime s’était rendue dans une maison familiale, pour vérifier que la maison ne soit investie par des occupants indésirables.
Selon les premières informations, il aurait été frappé. De premiers échanges font état d’arme blanche… Mais a priori l’homme  serait tombé, violemment frappé à la tête.


Drame des squats

Depuis le décès du père, l’habitation était souvent squattée, et le fils du propriétaire venait, à intervalle régulier, chasser les occupants.
Hier soir, il est parti de chez lui en fin de journée. Vers 19 heures, ses frères et sœurs sont allés sur place, avec la police : ils étaient inquiets, vu le climat général, autour des squats…


Tension sur place

L’annonce d’une mort dans un squat a entraîné une certaine tension sur place. De nombreux curieux se sont massés devant l’habitation. Mais la famille, hier soir, a voulu calmer les esprits…
Quelques membres de l’association les Grands Frères étaient présents pour réconforter les proches de la victime... Le maire de la ville de Cayenne Marie-Laure Phinéra, était également sur place. La maire s’est dite "exaspérée de la situation des squats dans sa commune".
Une enquête a été diligentée afin de déterminer les causes précises de ce drame. Elle ne fait que commencer.
Le reportage de Guyane la1ère :