Conflit à la mairie de Cayenne : les négociations de la dernière heure

Grève aux Services Techniques de la mairie de Cayenne
© guyane 1ère

A Cayenne, la grève des services techniques de la mairie se poursuit. Selon l'UTG, 400 agents ont cessé le travail depuis le 12 mars dernier. L'UTG  réclame on le rappelle, le déplacement d'un directeur opérationnel controversé. Des négociations ont lieu cet après-midi à 15h.

Marie-Claude Thébia
Publié le , mis à jour le

Les personnels des services techniques, sont en grève depuis le 12 mars dernier. Ils demandent l’amélioration de leurs conditions de travail mais pas seulement. Ils veulent le départ du directeur opérationnel des services techniques. Selon les grévistes cette revendication n’est pas négociable. Depuis, les services techniques municipaux tournent au ralenti et les salariés à l’appel de l’Union des travailleurs guyanais ne cessent de dénoncer leurs conditions de travail, notamment l’utilisation de matériels obsolètes et le mauvais état de leurs ateliers. Le syndicat dénonce également de la négligence dans l'utilisation du parc automobile de la ville.

Les négociations de la dernière chance


Déjà le mois dernier, ils avaient observé un débrayage pour les mêmes doléances. La maire de la ville leur avait notamment proposé de reclasser le cadre incriminé accusé de maltraitance envers le personnel, à un autre poste. A l’époque, Marie Laure Phinéra-Horth ne voulait pas céder au chantage.
Les négociations commencent donc cet après midi 20 mars à 15h et ce quelques heures avant la fin du préavis de grève déposé par l’UTG appelant  à une grève générale de l’ensemble des agents de la mairie de Cayenne. Un préavis qui prend effet ce soir à minuit.