Les préparatifs pour l'évacuation du Mont Baduel se poursuivent

Véhicules officiels stationnés
© Swann Vincent - Guyane1ère

La cellule de crise constituée pour préparer l'évacuation du Mont Baduel poursuit sa mission dans le sens des préconisations du Bureau de Recherches Géologiques et Minières. Ce matin, les techniciens affinaient leur travail avec les images d'un drone.

Franck Leconte - Swann Vincent - stagiaire Publié le , mis à jour le

Un curieux attroupement a pris place dans les ruelles et pistes du Mont Baduel ce jeudi 7 juillet. Une dizaine de pompiers, policiers municipaux, agents de la sécurité civile et d'autres membres de la cellule de crise inspectent le quartier, les yeux rivés au ciel suivants les mouvements d'un drone en action. Ce matériel de haute technologie leur permet de prendre des clichés en hauteur et, donc, de disposer d'une vue d'ensemble de la zone. 
Guy Faoucher, chef du service Risques Énergies Mines et Déchets à la Deal (Direction Environnement Aménagement Logement) justifie cette mesure.

Explication ddu dispositif par M. Faoucher

Le jeune Barney, à quelques pas de là, observe avec bienveillance les agents qui s'affairent dans le quartier depuis le porche de sa maison. Pour sa famille et lui, le risque est moins grand car leur maison se trouve en zone bleue. Pourtant, il pense qu'il vaudrait mieux qu'ils envisagent de partir.Cela semble une meilleure solution pour toute la famille.

Barney, témoin et habitant du Mont Baduel

La discussion avec les les résidents du Mont Baduel est primordiale précise Guy Faoucher. Il respecte en cela  l'obligation d'un discours clair et transparent prôné par le préfet de Guyane, Martin Jaeger. 

Relations avec le public par M. Faoucher

La validation de ce zonage devrait survenir lundi 11 juillet 2016 par le préfet avant le début des opérations de marquage des habitations (identification des maisons exposées à un péril imminent). Le rapport complet du BRGM sera bientôt rendu public.