Cayenne : rentrée reportée à l'école provisoire Mirza après un droit de retrait des enseignants

Ecole provisoire de Mirza
© Patrick Clark

Il n’y a pas eu de rentrée ce lundi à l’école provisoire de Mirza, à Cayenne. Les enseignants ont fait valoir leur droit de retrait. Ils veulent avoir l’assurance qu’il n’y a pas de poussières d’amiante sur le mobilier et matériel scolaires.
 

Laurent Marot/CL Publié le , mis à jour le

Il faut rappeler que l’école maternelle Mirza a été fermée pour désamiantage. Pour accueillir les élèves, des mobil-home ont été installés à l’école Léodate Volmar.
Pendant plus d’une heure, les parents ont attendu en vain avec leurs enfants de petite section. Une maman a exprimé sa colère face à un Inspecteur de l’Education Nationale venu annoncer le report de la rentrée à l’école maternelle provisoire de Mirza.


Les enseignants dénoncent une installation précipitée

Les enseignants ont fait valoir leur droit de retrait, d’abord pour le risque amiante. C’est pour cela que l’école maternelle Mirza a été délocalisée dans ces mobil-home à l’école Léodate Volmar mais le doute demeure sur le mobilier scolaire qui a été déménagé. Les professeurs demandent qu'il soit nettoyé. Ils dénoncent aussi une école provisoire montée à la va-vite. Le jour de la rentrée, des ouvriers aménagent encore une sortie de secours. Il n’y a pas non plus d’escalier de secours. D’autres motifs sont avancés.
La rentrée était étalée du lundi au jeudi, de la petite à la grande section. 372 enfants qui ne savent pas quand ils pourront aller à l’école.