Brésil : La Justice de l’Amapá se range aux côtés des Amérindiens

Décharge municipale d'Oiapoque au Brésil
© Océlia Cartesse | Une décharge très visitée par les charognards

A l’heure où des milliers d’indigènes manifestent à Brasilia contre la politique pour l'Amazonie du président Jair Bolsonaro, le Ministère Public de l’Amapá réclame que les populations autochtones d'Oiapoque soient consultées sur l'installation d'un site d'enfouissement municipal des déchets.
 

Isabel Lerouge Publié le , mis à jour le

La joute entre la mairie d’Oiapoque et le Ministère public fédéral de l’Amapa prend une nouvelle tournure. Cette fois, le procureur, Alexandre Guimarães, réclame à la municipalité de Maria Orlanda Garcia l’organisation d’une consultation préalable concernant l'installation d'un site d'enfouissement des déchets, à environ 1km du village de Tuluhi, près de la terre indigène Uaçá.
Si cette résolution n’est pas appliquée d’ici le 9 mai, des mesures judiciaires seront prises. Le procureur pointe l’absence d’un réel dialogue transparent et efficace tout au long du processus de négociation avec l’État.
Pour Alexandre Guimarães, l'installation d'une décharge dans la région aura des conséquences directes et irréversibles sur les écosystèmes existants, mais également sur les terres et les communautés autochtones, et donc un impact sur leur mode de vie.

Sources : Diario do Amapa