Ariane 5 : une erreur de programmation dévie la trajectoire de la fusée

Ariane 5 25 janvier
© DR

On en sait un peu plus sur les raisons des erreurs de mise sur orbite des satellites du dernier vol d’Ariane. Une erreur humaine serait à l’origine d’une trajectoire erronée.

Jean-Gilles Assard Publié le , mis à jour le

C’est une banale erreur de programmation qui est à l’origine des frayeurs du vol 241 d’Ariane. Les centrales inertielles cerveau du lanceur auraient été mal programmées d’où cette trajectoire dégradée dès les premiers kilomètres de vol.

Un largage des satellites erroné


Les ingénieurs de la sauvegarde chargés de surveiller la trajectoire même s’ils ont observé la déviation n’ont pas pris la décision de détruire le lanceur car celui-ci ne sortait pas des limites de sécurité et surtout indiquait une poussée nominale ainsi qu’un fonctionnement normal des moteurs.
Mais voilà au fur et à mesure que le lanceur s’éloignait de Kourou la déviation s’accentuait. Au point que la station de poursuite située à Natal au Brésil programmée pour prendre en charge le lanceur après celle de Galliot n’a jamais vu Ariane puisque la belle était sur une autre trajectoire.
En conséquence, le largage des satellites s’effectue à la mauvaise adresse bien heureusement les propriétaires vont réussir à les rapatrier sur la bonne orbite.

Les conclusions de l'enquête dans une dizaine de jours


Reste maintenant à ArianeGroup responsable de la mise en œuvre du lanceur à corriger l’erreur afin de garantir à sa filiale Arianespace que le 242ème vol d’Ariane programmé le 16 mars se déroulera sans sueur froide pour tout le monde.
Les conclusions de la commission d’enquête sont attendues dans quelques jours au plus tard à la fin de la semaine prochaine.