L'air à nouveau sain

Franck Leconte/MCT Publié le , mis à jour le

Fin de l’épisode de pollution atmosphérique.
Le dépassement du seuil d’alerte a duré 3 jours, il a pris fin hier, annonce l’ATMO, l’ancien observatoire de l’air. Il s’agissait, comme d’habitude, d’une pollution aux particules fines,due aux poussières de sable du Sahara.