Air Caraïbes : le personnel navigant de Cayenne en grève

Air Caraïbe en grève
© CL | La banderole d'accueil à l'aéroport Félix Eboué

Tous les personnels navigants de Air Caraïbes en Guyane sont en grève. Ils ont entamé leur mouvement le 15 avril à 17h00. Il devrait se poursuivre jusqu'au 20 avril. C'est une question de survie disent-ils.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

 
Placés à l'entrée du hall de départ de l'aéroport Félix Eboué avec leur banderole réclamant l'airbus 350 promis par le PDG Dubreuil, les agents d'Air Caraibes distribuent des tracts.
Il est loin l'enthousiasme de 2007 au moment de leur embauche au sein de cette société de transport aérien. Ils étaient alors 25 agents, aujourd'hui ils ne sont plus que 15. Ils entendent bien défendre bec et ongles leur emploi. L'intégration de la compagnie low coast French Blue au sein du groupe Dubreuil leur fait peur. Ils craignent le démantèlement de la société qui les conduiraient fatalement au chômage.
Ils réclament les fameux airbus 350 promis en 2013 qui étaient la suite logique des bons résultats de la compagnie et devaient améliorer les conditions de voyage de la clientèle. Le renouvellement de la flotte n'est plus à l'ordre du jour et pire ces fameux airbus  seront sur la ligne Paris-Haïti-Saint-Domingue desservie par French Llue. 
Si les agents sont encore souriants (déformation professionnelle sans doute) en expliquant la situation, ils sont inquiets. Il n'y a plus d'embauches aux Antilles et en Guyane. Ces salariés gagnent en moyenne 2700€, ont des conditions de travail qui leur permettent de s'arrêter une semaine par mois et de voyager en réglant une contribution minime. Ces emplois qui leur conviennent, ils veulent les conserver.

En attendant, les vols sont assurés régulièrement grâce à l'affrètement d'avions auprès de compagnies européennes. Une solution qui permet de satisfaire la clientèle mais qui coûte très cher au groupe Dubreuil.
Une rencontre entre les salariés et la direction est prévue le 19 avril.