L'acteur guyanais Stany Coppet membre du jury du festival Prix de Court

Stany Coppet
© CT | Stany Coppet invité en radio

Stany Coppet, acteur guyanais de retour en Guyane pour le festival de cinéma Prix de Court, le comédien et scénariste est membre du jury présidé par l'acteur et réalisateur Michel Ambroise. Les prix de ce festival de courts métrages antillo-guyanais seront remis ce 28 février à l'Agora. 

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Le Guyanais Stany Coppet, l'acteur emblématique du film "La vie pure" vit en Espagne où il mène sa carrière internationale. Toutefois il n'oublie pas sa région où il revient périodiquement, comme il le dit lui même :

"Aujourd'hui je vis en Espagne où j'ai ma base ... mais la Guyane reste une grande source d'inspiration pour moi. C'est aussi mes racines. Quand je reviens ici c'est pour me ressourcer et je ne n'oublie pas non plus que c'est la Guyane qui m'a donné mes meilleurs moments de cinéma.."


Il fait partie du jury du festival Prix de Court, ils sont 5 membres à devoir juger 25 petits films qui seront récompensés par 7 prix.

Un film avec la Guyane en toile de fond en préparation


Aujourd'hui, il est en Guyane comme membre du jury du festival Prix de Court dont il note la bonne évolution et pour amorcer, également, un nouveau projet de film qui aura pour toile de fond le mouvement social de mars 2017.

"Je ne vais pas faire un documentaire sur la mobilisation, par contre la Guyane et tous ses problèmes de fond, c'est vraiment ce qui fait ce film. ce mouvement a été très inspirant dans sa dynamique... j'ai vu que la population guyanaise se prenait vraiment en main ... et ce film c'est pareil, je n'ai plus envie d'attendre que les institutions me donnent l'autorisation de faire ce film. il va se faire en Guyane avec la population guyanaise..."


L'interview de Stany Coppet invité à la radio


Stany Coppet

Stany Coppet s'est dirigé vers le cinéma après avoir obtenu un diplôme de gestion dans une école de commerce. Il décide de se réorienter, de suivre son envie artistique et part à New-York étudier l'art dramatique à l'école Lee Straberg.
Il construit depuis sa carrière de comédien entre films et séries. 
Il réalise une remarquable prestation dans le film de Jérémy Banster "La vie pure" et poursuit sa carrière à l'international dans le même temps, notamment en Espagne où il vit.