Accident mortel sur la RN2 en Guyane

Accident mortel sur la RN2 en Guyane
© Guyane1ere

Ce matin jeudi 6 octobre, un nouveau drame de la route a eu lieu. Au point kilométrique 29 sur la RN2, un taxi collectif venant de Saint-Georges a fait une sortie de route peu après le pont de la rivère Comté. Malheureusement le décès d'un bébé est à déplorer ainsi que de nombreuses victimes.

Frédéric Larzabal
Publié le , mis à jour le

Ce jeudi 6 octobre 2016, les pompiers reçoivent un appel aux environs de 9 heures, un accident de la route s'est produit sur la RN2. Une fois sur place, au point kilométrique 29 peu après le pont de la Comté, ils découvrent un mini-bus trois mètres en contre-bas de la chaussée. Parti de Saint-Georges ce matin, neuf personnes se trouvaient à bord, dont des jeunes enfants. Le bilan est lourd, l'un d'entre eux a perdu la vie, un petit garçon, il avait un an.

D'importants moyens de secours mobilisés

Des moyens importants ont été mobilisés par les secours, quatre VSAV (véhicule de secours et d'assistance aux victimes), un véhicule de secours routier, ainsi qu'une dizaine d'hommes. Une demi-heure après leur arrivée, les pompiers procédaient encore à l'extraction de victimes.
Selon les premières constatations des forces de l'ordre sur les lieux du drame, deux éléments pourraient expliquer les raisons de cet accident et de son bilan mortel. Selon les propos du lieutenant colonel Olivier Lefèbvre, commandant de la gendarmerie de Matoury, une vitesse excessive au niveau du virage serait vraisemblablement la raison de la sortie de route du mini-bus. Ensuite, l'absence d'équipements de transport d'enfants en bas-âge explique le décès du petit garçon de un an.
D'ores et déjà, le chauffeur a été placé en garde à vue afin de comprendre les raisons exact de cet accident.
Le nombre de tués sur les routes guyanaises s'alourdit avec 26 morts depuis le début de l'année contre 21 l'an dernier à la même période.
  
Le reportage de Marc-Philippe Coumba et Abel Parnasse