Pour 2019, la Guyane connait un nombre record d'homicides intra-familiaux

police
© CC-BY-NC freefotouk

Le nombre d'homicides en Guyane, sur les six premiers mois de l’année 2019, a déjà atteint quasiment le nombre d’homicides sur les douze mois de l’année dernière. Cela concerne le plus souvent des homicides intra-familiaux a déclaré le directeur de la sécurité publique.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Il y a de plus en plus d'homicides en Guyane comme le prouve les chiffres (sources Parquet). Depuis le début de l'année 2019, il y a eu 22 homicides dont 12 en zone Police Nationale donc à Cayenne et 10 en zone gendarmerie, ce qui couvre le reste de la Guyane. Cela double le nombre d'homicides par rapport à 2018 où il y a eu 23 sur toute la Guyane - 7 en zone police et 16 en zone gendarmerie.
Invité du Guyane soir le 8 juillet, Thierry Guignet Doron, le directeur départemental de la sécurité publique a apporté quelques explications sur cette flambée de violence :

"... nous avions à peu près le même nombre l'année dernière avec des tentatives d'homicides... les personnes ne décédaient pas. Cette année, nous avons des homicides liés à des coups de couteau qui sont malheureusement mortels dès le premier coup ... tous ces homicides ont été résolus ou en voie de l'être... ce sont des homicides intra familiaux... ...".

Dans ce domaine, un travail particulier est mené pour juguler ce type de violence poursuit le directeur. Et le système de dépôt de plaintes s'est amélioré pour les plaignants qui disposent, désormais, de deux adresses numériques ce qui évite les longues attentes dans les commissariats :Suivez ici la totalité de l'interview 

L'actu en vidéo

Invi Thé Café : Fabien Canavy, Secrétaire général du Mdes

Invi Thé Café : Fabien Canavy, Secrétaire général du Mdes