Les dernières consignes de vote pour le scrutin du 13 décembre

Line Létard
© Guyane1ère | Line Létard en conférence de presse

Line Létard, qui conduisait la  liste "La Guyane de toutes nos forces" éliminée le 6 décembre a enfin donné sa consigne de vote "allez voter ce dimanche". Sylvio Létard de la liste "Pour une nouvelle vision de la Guyane française, un statut ambitieux et cohérent" a quant à lui, appelé à voter blanc.

Franck Leconte/Charly Torres Publié le , mis à jour le

A droite, les candidats Rémy-Louis Budoc et Muriel Icaré ont appelé les électeurs à aller voter selon conscience. A gauche, Chantal Berthelot a ouvert en premier la brèche du vote nul et Fabien Canavy s'est clairement prononcé pour un barrage à la liste Alexandre sans clairement dire aux électeurs de voter pour Tien Liong.
Le premier tour de scrutin est passé et les antagonismes viscéraux demeurent. Les deux derniers de l'aventure du premier tour ont également donné leurs consignes de vote.

Line Létard met les deux présidents sortants dos à dos

Allez voter dimanche. Line Létard veut lutter contre l’abstention et donc délivre ce message, votez pour qui vous voulez mais votez. 
Un non choix qui se justifie par le fait que la malheureuse candidate à la CTG met les deux présidents sortants dos à dos. Alors pas question de donner l’impression de détenir le vote de ses électeurs et de les mettre à disposition du plus offrant, pour reprendre la rhétorique employée par le mouvement.
Line Létard n’a même pas du tout confiance aux deux candidats en lice. Elle n’est pas très optimiste en ce qui concerne l’état de la Guyane durant la première mandature qui va s’exercer à la CTG. 
Elle dénonce notamment chez les deux présidents sortants leur rhétorique populiste, leurs pratiques clientéliste, leurs méthodes de musellement de l’opposition, leur manque de vision politique et leurs bilans désastreux. La charge est lourde.
Walwari et l’ensemble du mouvement « La Guyane de toutes nos forces » se disent résolus à continuer à élever le débat public et provoquer l’alternance politique. Ca ne sera donc pas cette fois-ci pour Line Létard que l’on ne verra plus comme chef de file virulente de l’opposition dans une grande collectivité. 

 
Sylvio Létard appelle à déposer une enveloppe vide dans l'urne

Sylvio Létard de la liste "Pour une nouvelle vision de la Guyane française, un statut ambitieux et cohérent" explique sa démarche dans un long communiqué. La démocratie et le droit ont été bafoués en permettant la candidature de deux membres issus de la commission tripartite. Commission qui était chargée d’examiner les questions relatives à la mise en place de la collectivité de Guyane.
Deux candidats, poursuit-il, missionnés par le gouvernement pour sillonner la Guyane avec les impôts des guyanais  et rencontrer toute la société civile depuis décembre 2011. Incapables, rajoute t-il, de rendre compte de leur mission pour permettre à la Guyane de changer de statut en toute transparence. Et de signaler un recours devant les tribunaux, pour que, dit-il, le droit s’applique en Guyane aussi.
L’ADIG (La défense des intérêts de la Guyane), enfin, insiste de nouveau, sur la nécessité d’un statut conforme à l’article 73. Les deux finalistes n’ont rien négocié pour la Guyane, en ce sens ils n’ont pas rempli leur mission. Sylvio Létard invite donc à déposer dans l’urne un bulletin vide, qui s’assimile à un vote blanc.

L'actu en vidéo

L'entretien avec Gérald Darmanin au Guyane Soir du 25 juillet

Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics interrogé par Clotilde Séraphins à l'issue de 3 jours de visite en Guyane