Le littoral guyanais sous observation

Littorale de Guyane
© commons.wikimedia.org

Un colloque s’est tenu en Guyane sur les recherches du littoral guyanais. Il permet de faire le point sur l'avancée des connaissances des côtes du nord du Brésil jusqu'au Vénézuela. Cet événement est labélisé "COP 21", du nom de la conférence sur le climat qui commence lundi à Paris.

Frédéric Larzabal
Publié le , mis à jour le

Les chercheurs ont 60 ans de recul sur l'observation du littoral guyanais. L'apparition et disparition des mangroves est un phénomène bien connu. Mais quelle est l'influence du changement climatique sur les cotes ? Et avec quels risques pour le littoral ? Des questions posées lors d'un colloque qui s'est tenu à la chambre de commerce. François Fromard directeur de recherche au CNRS explique en quelques mots les répercutions possible en Guyane : " ... si l'érosion l'emporte sur la sédimentation, il est possible que l'on assiste à des phénomènes d'inondations régionales plus ou moins importantes (...) on sait que l'on est dans une période de grands changements ".


Des recherches utiles pour les étudiant guyanais 

La recherche sur le littoral est aussi une opportunité de développement pour la nouvelle université de Guyane. Richard Laganier, président de l'université de Guyane ne cache pas son intérêt : " l'université est impliquée sur ces questions là, à travers un nouveau laboratoire qui va voir le jour le 01 janvier prochain. C'est un laboratoire en partenariat avec le CNRS et l'Ifremer. Nous prendrons part sur toutes ces questions du littoral ".
Des étudiants de master et des doctorants de l'université de Guyane pourront donc être associés aux recherches sur les côtes guyanaises.

Le reportage de Laurent Marot et Abel Parnasse