La Caouanne bateau relève-filets nouvel outil de lutte contre la pêche illégale en Guyane

La Caouanne
© Océlia Cartesse | Le bateau releveur de filets : la Caouanne

En service depuis le mois d'octobre 2015, la Caouanne, bateau relève-filets, vient compléter l'arsenal répressif de la lutte contre la pêche illégale. Cette embarcation a été conçue spécialement pour la Guyane.

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Ce bateau spécial, seul bâtiment de la marine de ce type, est la base navale du Dégrad-des-Cannes depuis le 17 août de cette année. Il mesure 23,50m de long et est doté d'une grue légère et d'une aire de travail dégagée qui lui permet de relever et stocker les filets saisis. Il compte un équipage de 3 marins qui peut être renforcé à 9 personnes selon la mission.

La grue qui relève les filets
© Océlia Cartesse | Au premier plan, la grue qui relève les filets

Faut-il rappeler que ce nouvel outil de lutte contre la pêche illégale était réclamé de longue date par les marins-pêcheurs guyanais qui subissent au quotidien les effets dévastateurs du pillage des eaux nationales. Mis en service le 17 'octobre, la  Caouanne  a déjà démontré son efficacité en relevant 14 km de filets dérivants de navires qui fuyaient les patrouilleurs qui opèrent dans les eaux territoriales françaises. Sa capacité totale est de 20 km de filets. Capable de s'échouer et de se déséchouer par ses propres moyens dans la mangrove, il devrait jouer un rôle essentiel dans la préservation de l'environnement marin des côtes guyanaises.

La Caouanne
© Océlia Cartesse | La fosse aux filets


Le reportage de Alfonso Martinez
 


 

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête

Votre avis nous intéresse !

Nous aimerions savoir ce que vous pensez de notre site.

Je participe à l'enquête