Le médiator, enfin l’indemnisation

Médiator
© D.R

Le Médiator médicament pour traiter le diabète mis en service depuis les années 70 est retiré des pharmacies en 2010. Il aura fait plus de 1800 victimes en France dont 500 morts. Pas moins de 42 guyanais sont concernés par ce scandale sanitaire.

Lindy Nedan Publié le , mis à jour le

Petit bijou des laboratoires Servier, le médiator, antidiabétique, est un coupe faim à certaines occasions, mais sa spécialité finalement est la déformation des valves cardiaques et l’hypertension pulmonaire. Sa composante principale le benfluorex, en interdit sur la scène internationale depuis 1995.
Il faut attendre le 30 novembre 2009 pour voir la fin du carnage en France.
La culpabilité du laboratoire Servier est indéniable. Seulement ce n’est que le 22 octobre dernier, que pour la première fois, la responsabilité civile du laboratoire a été reconnue. 
L’heure des indemnisations a donc sonné. Georges Laroche, président de l’association des victimes du Médiator en Guyane lance un appel aux victimes guyanaises.Il invite celles qui ne sont encore pas fait connaître, à le contacter afin de lui transmettre des éléments de preuve comme un électrocardiogramme, une lettre du médecin plus un courrier au laboratoire Serbier.
George Laroche propose aux victimes de réclamer 25 000 euros d’indemnisation. Si le laboratoire accepte, l’association des victimes abandonnera le recours en appel.
Un laboratoire qui quant à lui, souhaitait aller jusqu'à 1500€ d’indemnisation par patient.
Contact de George Laroche : 0694 317099

L'actu en vidéo

#TDG2019 : La réaction de Patrice Ringuet porteur du maillot jaune à l'arrivée à Saint-Laurent

#TDG2019 : La réaction de Patrice Ringuet porteur du maillot jaune à l'arrivée à Saint-Laurent