2 novembre : la fête des morts

Cimetière de Rémire
© CL | Le petit cimetière de Rémire

Comme il est de tradition les guyanais ont honoré la Toussaint. Le 1er novembre les cimetières fleuris et remplis de monde ont montré leur plus belle image de l'année. Ce 2 novembre l'église catholique fête les morts. 

Catherine Lama
Publié le , mis à jour le

Ce 1er novembre 2015, les catholiques ont rendu visite à leurs disparus dans les différents cimetières de Guyane. La tradition a bien été respectée, les tombes rénovées, nettoyées, blanchies pour certaines, entourées de "jerrick" (les restes de petits coquillages mélangés à du sable) et abondamment garnies de fleurs artificielles ont embelli les cimetières. Dans les allées tirées au cordeau, parents et amis se sont rencontrés et ont évoqué le souvenir de leurs défunts. L'ambiance était au recueillement dans des échanges conviviaux. C'était aussi l'occasion de faire découvrir la tradition mortuaire à de tous jeunes enfants qui apprécient toujours le cérémonial de l'allumage des bougies la nuit venue.
Mais la fête des morts c'est bien le 2 novembre dans la lithurgie catholique. Ce n'est pas un jour férié et les croyants se rendent à l'église tôt le matin pour une messe spéciale en l'honneur de leurs disparus avant d'aller travailler.

Le reportage de Flore Vigneron et Martial Gritte

 

L'actu en vidéo

Vie chère : un nouveau blocage de supermarché

La vie chère dans tous les secteurs de la consommation, une situation qui n'est plus tenable. Les 500 frères et un collectif d'associations montent au créneau. Ils se sont mobilisés devant le super marché de Matoury.