Les élèves du lycée Javouhey de Cayenne montent au créneau contre la violence

Les élèves s'expriment sous le préau
© guyane 1ère | Les élèves s'expriment sous le préau

Au lycée Anne-Marie Javouhey dans le quartier de Mirza à Cayenne, les élèves face aux actes de violences qu'ils subissent de manière récurrente, se révoltent. Ce 8 octobre, ils ne sont pas allés en cours. Ils réclament une présence policière régulière aux abords de leur établissement.

guyane 1ère Publié le , mis à jour le

Ils en en ont vraiment ras le bol. Réunis ce 8 octobre sous le préau du lycée, les élèves du lycée Javouhey ont crié leur colère, leur désarroi, leur inquiétude. Victimes d'agressions récurrentes, voire quotidiennes, aux abords de l'établissement, ils viennent au lycée la peur au ventre. Ils réclament des moyens de sécurisation, une présence de la police quasi permanente. Alertée la semaine dernière, le maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth s'est déplacée et leur annoncé la mise en place d'une vidéo surveillance et des patrouilles régulières de la police municipale. 
Ces déclarations n'ont pas véritablement satisfait les jeunes qui souhaiteraient que la police soit constamment présente.
Dans le courant de l'après-midi, les élèves, le corps professoral et la direction vont échanger afin de trouver des solutions de défense préventive.

Alexandra Silbert et Claude Djani