Agression au couteau dans un bus, un phénomène de bande selon le préfet Eric Spitz

Le préfet de Guyane Eric Spitz
© guyane 1ère

Ce nouvel acte de violence entre jeunes qui s'est produit le 5 octobre, un lycéen qui plante un couteau dans le crâne d'un autre suscite un grand émoi auprès de la population. Le préfet Eric Spitz évoque un phénomène de bandes naissant en Guyane contre lequel il faut lutter.

Franck Leconte Jessy Xavier Publié le , mis à jour le

La scène qui s’est déroulée dans le bus de la ligne 4 de l’Agglo lundi après-midi à Cayenne était d’une rare violence. Un lycéen a planté un couteau dans le crâne d’un autre jeune homme de 16 ans. L’altercation s’est passée alors que le bus circulait près du rond-point Catayée.
La victime, un jeune de 16 ans, a été pris en charge par les secours et pu être conduit rapidement dans le tout proche hôpital de Cayenne.
Son agresseur aussi a été pris en charge par l’hôpital, blessé à la main.  La CACL a réagit immédiatement avec l’interdiction momentanée de l’accès aux transports pour les jeunes incriminés dans cette bagarre.
Le directeur de la CACL Michée Dumoulin

ITW Michée Dumoulin


Le préfet Eric Sptz a aussi exprimé sa détermination détermination à lutter contre la multiplication des actes de violence. Il évoque un phénomène de bandes naissant en Guyane contre lequel il fera tout pour éviter qu'ils se multiplient.

ITW Eric Spitz sur l'agression dans un bus